1. La liste lieux ambulatoires et hospitaliers du DP-CHUV

 

Centre d'épidémiologie psychiatrique et de psychopathologie (CEPP)

Centre de consultation les Boréales

Centre de neurosciences psychiatriques (CNP)

Institut de psychiatrie légale (IPL)

Institut universitaire de psychothérapie (IUP)

Programme DEPART: repérage, évaluation et accompagnement d'adolescents consommateurs de substances

Service de médecine et psychiatrie pénitentiaires (SMPP)

Service de psychiatrie communautaire (PCO)

 Il regroupe ainsi trois sections avec une vocation communautaire. Ce sont les sections:
- d'addictologie (addictions aux substances, jeu excessif)
- de psychiatrie sociale (réhabilitation, psychiatrie mobile)
- de psychiatrie du développement mental.

 

Service de psychiatrie de liaison (PLI)

Le service comprend trois unités et un centre:

 

Service de psychiatrie générale (PGE)

Le service comprend:

Section accueil et interventions brèves
Médecin responsable: Dre Sylvie Berney
  

Pôle ambulatoire

Pôle hospitalier

Section «Karl Jaspers»
Médecin responsable: Dr Stéphane Kolly

Section «Eugène Minkowski»
Médecin responsable: Dresse Alessandra Solida-Tozzi, médecin associée

 

Service universitaire de psychiatrie de l'âge avancé (SUPAA)

Unité Psy&Migrants

Conditions de travail et les gardes
 

En hospitalier

Plus dur en hospitalier qu’en ambulatoire. Le tournus des services est très rapide ce qui engendre passablement de travail administratif. Travail plus intense qu’en ambulatoire.

Garde hospitalières : 1-2 fois ½ journée de garde par semaine ; 1-2 WE de garde complet par semestre ; environ 3 séries de nuits de 3 nuits par semestre (total 8-9 nuits par semestre par bloc de 2 ou 3 nuits). Piquet de suppléance 3-4 séries de 3-4 jours par semestre. Ce piquet est souvent activé en fonction des postes vacants ou absence de MA. Suppléance de la garde de jour : 2 semaines par semestre.

Pour la Calypso : 1 seul MA dans l’unité (10 patients) qui fait toutes les entrées et sorties de son unité (environ 1 entrée et une sortie par jour). Plus de risque statistique de voir son piquet de suppléance de jour activé car seul MA de l’unité.

En ambulatoire

Unité urgences crise

Horaires irréguliers. 2 (plus fréquent) voire 3 gardes par semaine. 1 WE de garde par mois. 1 horaire de 3 aux 6 semaines. Très formateur mais intense.

Garde de nuit UUC 2 nuits de suite 1 fois par 2 mois.

Pour UUC pas de piquet de suppléance

 

Pour le reste de l’ambulatoire

5 nuits d’affilées à l’UUC 2 fois par semestre.

Piquet de suppléance 3 séries de 3-4 jours par semestre.

 

Chauderon :

Pour le SAIB et le SIM : 5 nuits de garde au SPL 2 fois par semestre.

Piquet de suppléance 3 séries de 3-4 jours par semestre

Pas de garde pour Chauderon (Minkoswki et Jaspers).

SAIB :  environ 1 à 2 piquets de jour pour la consultation jusqu’à 18h.

Pour Jasper et Minko : Garde hospitalière avec WE de jour (2 jours de suite 1-2 fois par semestre). Garde de nuit hospitalière (série de 2-3 nuits) en ce moment environ 1 fois par 4-5 semaines car le piquet de suppléance est souvent activé. Piquet de suppléance.

ABC :    

Pas de garde ambulatoire ou hospitalière. 1 X par 2 mois garde (matin du samedi) à l’ABC de Saint-Loup. Horaire de travail à l’ABC : 8-18 heure.

Accès à la formation, Cepuspp, logbook

Hôpital : accès Cepuspp possible si pas de garde. Idem pour l’ambulatoire.

Pour Hôpital : Psychothérapies et SV possibles mais demande une bonne organisation du temps de travail. Idem pour le travail personnel.

Pour ambulatoire : plus facile à programmer.

Formation des logbooks existe.
 

Description des rôles

Membres du comité :

    Anita Rathod

 

Rôles :

Présence au comité, à la CEP.

Participation à la commission où le GT-garde (groupe de pilotage de la garde)

A l’écoute des questions des MA qui ont des questions.

Site officiel de l'association latine des psychiatres - psychothérapeutes

Case postale 44, CH-1011 Lausanne